1 décembre 2021

Valentine Estnez : Le clown relationnel au service des personnes

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Atelier Clown Relationnel ” Valentine Estnez

Un mini film pour vous rendre compte de ce que je peux réaliser en séance Valentine sur youtube

Je vous invite à découvrir Valentine Estnez qui travaille pour aider les personnes qui en ont besoin à retrouver du plaisir, à découvrir que le monde est une source extraordinaire de magie et qu’on peut se créer un univers qui nous fait du bien.

Valentine écoute les personnes, agit et adapte l’échange, partage avec la personne mais aussi la famille, les soignants… dans certain cas une réponse non médicamenteuse, complémentaire à la phamacopée.

Des soins relationnels vivifiants

Un accompagnement des souffrances psychiques et émotionnelles

Des soins relationnels ajustés à la dimension unique et singulière de chaque personne et de chaque situation

l’accompagnement de la vie en relation dans toute les palette des émotions, des souffrances morales, des états de détresse tel que le repli, mutisme, agressivité, cris et gémissements.

des soins relationnels qui s’inscrivent dans la continuité des soins, dans le projet thérapeutique défini par l’équipe soignante, en collaboration avec elle.

Le clown thérapeutique se situe dans le champs de l’art thérapie bien distincte des pratique qui envisagent le clown dans une perspective de spectacle et d’animation.

Le clown relationnel est un art de la relation qui utilise  la voie de l’empathie corporelle et ludique.

Ces soins d’accompagnement ont pour objectif de réveiller l’étincelle de vie qui persiste en chacun…

Les actions thérapeutiques 

Auprès des équipes soignantes

Changement d’ambiance du service – Audace relationnelle – relation soignant-soigné

Auprès des patients ou résidents

Eveils corporels, surprises – ouvertures des émotions et des relations – Apaisement – Détente – Relance de l’élan vital, “le goût de la vie”

Diminution du stress

Auprès des familles

Accueillir la souffrance des aidants – la souffrance familiale – recréer du lien – ouverture du partage en des moments de plaisir.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :